crédit @ Anaud Collery

Un livre pour oser réinventer sa vie

Coach, animateur, comédien, réalisateur, entrepreneur et innovateur… à 48 ans, Arnaud Collery a déjà eu 1 000 vies. Il a travaillé pour de grandes organisations internationales dans plus de 30 pays en tant que coach, formateur ou speaker, avant de fonder la plateforme vidéo Humanava pour inspirer et accompagner la transformation personnelle des salariés et des particuliers. Dans son livre Réinventez votre vie, publié aux éditions IDEO, il partage sa vision de la réinvention de soi. Rencontre.

Quel a été le moteur de vos réinventions ?
Quand j’étais enfant, je m’ennuyais très vite et je rêvais à plusieurs vies. Avec le recul, je crois que mon moteur a été l’envie de me connaître. Ma curiosité m’a poussé hors des sentiers battus, je suis parti étudier aux États-Unis à 16 ans, et j’ai suivi mes aspirations. J’ai pris des risques, tenté de nouvelles aventures sans savoir toujours où elles allaient me mener. Chaque réinvention m’a poussé à explorer l’inconnu et à choisir des buts en fonction de ce qui faisait sens pour moi.

Quel est l’objet de votre dernière réinvention ?
J’ai quitté les États-Unis pour m’installer près de Bordeaux, et, avec mon épouse Janet Nakano, nous avons créé Humanava, une plateforme vidéo sur laquelle les salariés d’une entreprise peuvent aller piocher des témoignages inspirants. On y propose des mastersclass sur les sujets de la santé mentale, sur les softs skills en entreprise ou encore le développement personnel. On aborde la question de la prévention du burn-out, la diversité ou l’innovation. La transformation personnelle est un processus qui nécessite un accompagnement et nous sommes là pour ça : accompagner les organisations et les individus. Se réinventer, c’est suivre le mouvement de ses aspirations et faire l’expérience du dépassement de soi, dans la joie.

La jeune génération vient-elle incarner ce besoin de réinvention ?
La quête de sens des jeunes ébranle les services des ressources humaines des entreprises, car l’épanouissement personnel est plus important pour eux qu’un job bien payé. Cette génération en quête de sens vient faire bouger les lignes des valeurs dominantes. La question des valeurs est loin d’être anecdotique, elle est essentielle ! Le contexte économique actuel nous plonge tous et toutes dans l’incertitude, puisque rien n’est stable, certains et certaines d’entre nous font le pari de vivre une vie qui a du sens et cherchent à aligner leurs valeurs avec leur vie professionnelle et personnelle. Les jeunes ne sont pas seuls à choisir cette voie. Parfois, des personnes bien installées professionnellement ressentent un vide et se remettent en mouvement pour se réinventer. Nous pouvons tous et toutes faire l’expérience de la réinvention au cours de notre vie : soit après un burn-out, une dépression, un licenciement. Chaque réinvention s’accompagne de nouvelles rencontres avec ce que je nomme « vos anges du moment ». Vos anges, ce sont toutes ces personnes qui circulent autour de votre projet, de la vie que vous menez. Ensemble, il est plus facile d’avancer, car se réinventer suppose d’accepter de perdre ce qui a été pour aller vers ce qui n’est pas encore. Peu importe que vous décidiez de vous réinventer dans votre travail, votre style de vie ou votre écosystème, il n’est jamais trop tard pour changer de vie.

Pour aller plus loin: le podcast The power of human.

MANIFESTE RESPECT

Respect : n. m. (latin respectus)

  • Sentiment de considération envers quelqu’un, et qui porte à le traiter avec des égards particuliers ; manifestations de ces égards ; Manquer de respect à quelqu’un.
  • Considération que l’on a pour certaines choses ; Le respect de la parole donnée.

Source : Larousse.fr 

Étymologiquement, le respect est le fait de se retourner pour regarder ; il implique un effort d’attention vers autrui, associé à la reconnaissance d’une dignité égale. En philosophie, Kant est l’un des premiers à avoir défendu cette notion. Pour lui, le respect est avant tout le sentiment de la dignité de la nature humaine : en respectant la dignité des autres, dans toutes leurs différences, nous nous interdisons de les juger. Comprendre le potentiel et la force du respect, c’est reconnaître sans condition la dignité humaine.

Au-delà même de la tolérance qui, elle, n’exclut ni le mépris ni la pitié, le respect lutte et agit en vertu de la dignité humaine et de la bienveillance.

Approcher début 2022 la notion de respect, et donc celle de dignité, conduit à poser un acte d’engagement au cœur de ce moment clé de transition de notre époque.

Alors que le débat démocratique insiste souvent sur l’absence de projet collectif, sur ce qui sépare les « communautés », tout en faisant l’apologie des libertés individuelles au détriment du commun, il semble indispensable de poser en valeurs cardinales le respect et la dignité, sous toutes leurs formes, à commencer par le respect de la différence.

Appuyé sur une histoire forte et exigeante, le nouveau magazine respect porte haut les couleurs du respect des autres, de la différence, de toutes et tous, c’est-à-dire de la différence en termes d’âge, de genre ou de sexe, d’orientation sexuelle, de handicap, de croyances, d’opinions, d’origine sociale, culturelle, économique…

Et dans la continuité de cet axe fondamental, le respect s’étend à tout ce qui nous entoure, à l’ensemble des sujets du temps présent au cœur desquels s’inscrit l’engagement, sous toutes ses formes.

Il s’agit ainsi :

  • Du respect des autres
  • Du respect de la différence
  • Du respect de l’environnement
  • Du respect du débat démocratique
  • Du respect des enjeux sociaux
  • Du respect des territoires

Du respect de l’entreprenariat lorsqu’il est sincèrement orienté vers son impact sur l’humain et sur la planète.

Le magazine respect s’incarne par des visages, des mouvements, des aspirations et prend la parole en la donnant à des voix uniques, singulières et collectives, rassemblées à travers des récits, des manifestes, des exclamations.

Être différent n’est ni une bonne ni une mauvaise chose. Cela signifie simplement que vous êtes suffisamment courageux pour être vous-même. (Albert Camus)

En France, le respect de la dignité humaine a été érigé en principe à valeur constitutionnelle par la décision du Conseil constitutionnel du 27 juillet 1994.

Abonnez-vous à notre newsletter


Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les lettres d'information sur notre activité. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. Pour en savoir plus sur vos droits, veuillez consulter la charte de protection des données personnelles.