Crédit : Jonathan Velasquez unsplash

Un podcast pour apprendre à créer le monde d’après

La prestigieuse école de commerce HEC Paris et son programme Accélérateur ESS viennent de lancer Agir & Entreprendre pour demain, un podcast qui propose d’appréhender en 30 minutes les différentes manières d’agir pour une société résiliente autour des Objectifs du développement durable (ODD). Entretien avec Marion-Emi Alix, responsable de l’Accélérateur ESS d’HEC Paris et créatrice du projet.

Comment est née l’idée du podcast Agir & Entreprendre pour demain ?
L’objectif de ce podcast est de proposer une synthèse condensée de solutions en 30 minutes, pour répondre aux enjeux du siècle sur le plan international, national et local. Nous reprenons les thématiques des 17 priorités identifiées par l’ONU en 2015, visant au développement économique et social, dans le respect des populations et de la planète : comment agir contre la pauvreté, comment assurer notre sécurité alimentaire ? Chaque épisode met en lumière des chiffres, pose le contexte et donne la parole à des acteurs de terrain, des associations, des entrepreneurs qui œuvrent à trouver des solutions.

À qui s’adresse ce podcast ?
Il s’adresse à toutes les personnes qui souhaitent s’informer, agir et entreprendre sur ces thématiques ; aux étudiants d’école, aux salariés des grands groupes, aux Alumnis d’HEC Paris, aux particuliers, à toutes les personnes qui peuvent y trouver une source d’inspiration pour leur avenir professionnel et personnel. Il est le condensé d’un cours (Académie) de trois semaines que j’anime à HEC Paris, pour transmettre les grands enjeux du siècle et mettre en lumière des personnes inspirantes qui contribuent dès aujourd’hui à penser la résilience et à la créer à travers des projets concrets.

Pourquoi est-il urgent de se saisir de ces sujets ?
Nous sommes déjà confrontés à de nombreux défis mondiaux tels que la paix, comme nous pouvons le voir avec l’Ukraine, le climat, avec le dernier rapport du GIEC, l’agriculture, la pauvreté… De plus en plus de personnes sont en quête de sens, il y a de quoi agir et créer des projets économiques à impact positif tels qu’il y en a dans l’Accélérateur ESS d’HEC Paris, subventionné par la Région Île-de-France. Plus globalement, il me semble important que chaque citoyen et chaque citoyenne s’emparent de ces enjeux, et participent à ce chemin de résilience qui nous permettra, demain, de mieux vivre ensemble dans le respect de la planète.

MANIFESTE RESPECT

Respect : n. m. (latin respectus)

  • Sentiment de considération envers quelqu’un, et qui porte à le traiter avec des égards particuliers ; manifestations de ces égards ; Manquer de respect à quelqu’un.
  • Considération que l’on a pour certaines choses ; Le respect de la parole donnée.

Source : Larousse.fr 

Étymologiquement, le respect est le fait de se retourner pour regarder ; il implique un effort d’attention vers autrui, associé à la reconnaissance d’une dignité égale. En philosophie, Kant est l’un des premiers à avoir défendu cette notion. Pour lui, le respect est avant tout le sentiment de la dignité de la nature humaine : en respectant la dignité des autres, dans toutes leurs différences, nous nous interdisons de les juger. Comprendre le potentiel et la force du respect, c’est reconnaître sans condition la dignité humaine.

Au-delà même de la tolérance qui, elle, n’exclut ni le mépris ni la pitié, le respect lutte et agit en vertu de la dignité humaine et de la bienveillance.

Approcher début 2022 la notion de respect, et donc celle de dignité, conduit à poser un acte d’engagement au cœur de ce moment clé de transition de notre époque.

Alors que le débat démocratique insiste souvent sur l’absence de projet collectif, sur ce qui sépare les « communautés », tout en faisant l’apologie des libertés individuelles au détriment du commun, il semble indispensable de poser en valeurs cardinales le respect et la dignité, sous toutes leurs formes, à commencer par le respect de la différence.

Appuyé sur une histoire forte et exigeante, le nouveau magazine respect porte haut les couleurs du respect des autres, de la différence, de toutes et tous, c’est-à-dire de la différence en termes d’âge, de genre ou de sexe, d’orientation sexuelle, de handicap, de croyances, d’opinions, d’origine sociale, culturelle, économique…

Et dans la continuité de cet axe fondamental, le respect s’étend à tout ce qui nous entoure, à l’ensemble des sujets du temps présent au cœur desquels s’inscrit l’engagement, sous toutes ses formes.

Il s’agit ainsi :

  • Du respect des autres
  • Du respect de la différence
  • Du respect de l’environnement
  • Du respect du débat démocratique
  • Du respect des enjeux sociaux
  • Du respect des territoires

Du respect de l’entreprenariat lorsqu’il est sincèrement orienté vers son impact sur l’humain et sur la planète.

Le magazine respect s’incarne par des visages, des mouvements, des aspirations et prend la parole en la donnant à des voix uniques, singulières et collectives, rassemblées à travers des récits, des manifestes, des exclamations.

Être différent n’est ni une bonne ni une mauvaise chose. Cela signifie simplement que vous êtes suffisamment courageux pour être vous-même. (Albert Camus)

En France, le respect de la dignité humaine a été érigé en principe à valeur constitutionnelle par la décision du Conseil constitutionnel du 27 juillet 1994.

Abonnez-vous à notre newsletter


Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les lettres d'information sur notre activité. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. Pour en savoir plus sur vos droits, veuillez consulter la charte de protection des données personnelles.