#UpConf – Comment se protéger contre le cyberharcèlement ?

Quand ?
Le 20 juin à 19h15
Où ?
Pavillon des Canaux
39 Quai de la Loire, 75019 Paris
Avec :
Carlotta GRADIN, Samuel COMBLEZ et Laura Pereira DIOGO
Nos partenaires :








#UpConf – Comment se protéger contre le cyberharcèlement ?

126 126 visiteurs ont vu cet évènement.

La montée des réseaux sociaux s’accentue, et en quelques années le cyberharcèlement est devenu la star des violences morales. Plus fréquent chez les jeunes, ce phénomène peut néanmoins toucher tout le monde. D’après une étude de l’IPSO réalisée en 2020, c’est 41 % des Français.es qui déclarent avoir été victime de cyberharcèlement, soit à peine moins de la moitié. Comment agir pour réduire ces chiffres alarmants ? Quels sont les conséquences de ces attaques ? Comment s’en protéger ?

#UpConf et Le Pavillon des Canaux s’unissent autour d’une table ronde d’expert.e.s pour ouvrir la parole sur cette lutte sociétale. Il est temps d’imposer le respect de la liberté d’être soi-même et de s’exprimer sur les plateformes en ligne.

Intervenant.e.s :

Diplômée d’un master Administration Internationale et d’une formation sur le genre, Carlotta GRADIN mène actuellement une thèse sur les moyens juridiques européens et internationaux mis en oeuvre pour lutter contre les cyberviolences à l’Université Paris II Panthéon-Assas. Elle est chercheuse, juriste, formatrice en droit pour les questions de genre, de violences sexuelles et sexistes. Également vice-présidente plaidoyer d’ONU Femmes France depuis 2016, Carlotta est une femme engagée qui lutte au quotidien contre les discriminations.

Samuel COMBLEZ est engagé depuis son plus jeune âge dans l’aide à l’Enfance. Après avoir obtenu son diplôme à l’Institut Mutualiste Montsouris de Paris, Samuel devient l’oreille attentive et bienveillante de l’association Fil Santé Jeunes, qui agit à distance et aide les jeunes enfants et adolescents par téléphone ou par internet. Aujourd’hui, il est directeur des opérations chez e-Enfance qui protège les mineurs lors de leur utilisation d’internet. Également psychologue, Samuel a accompagné de nombreuses familles à sortir des cyberviolences.

Etudiante engagée, Laura PERIRA DIOGO s’investit au quotidien dans plusieurs associations (Soror, Buddy System Réfugié.es…) qui lutte contre le cyber-sexisme et le cyberharcèlement. Victime de cyber-attaques, elle décide d’en faire une force et cocréer en 2020 StopFisha. L’association aide les victimes sur le plan juridique et effectue des veilles sur les réseaux sociaux pour signaler les personnes malintentionnées. En co-écrivant “Combattre le sexisme” elle réalise un état des lieux alarmants des cyberviolences sexistes et sexuelles. 

Conférence en collaboration avec

Le Pavillon de Canaux est un espace bienveillant qui laisse place aux échanges, aux débats, aux initiatives sociales et solidaires autour des sujets d’égalité, d’inclusion, de féminisme, des mutations numérique, de la préservation de la planète, de nos façons de travailler, de consommer, de penser et de transformer le monde d’aujourd’hui et de demain.

68 places restantes
 

Date et heure

20.06.2022 19:15 à
20.06.2022 20:30
 

Date de clôture des inscriptions

20.06.2022
 

Catégorie de l’évènement

Partager avec des amis

MANIFESTE RESPECT

Respect : n. m. (latin respectus)

  • Sentiment de considération envers quelqu’un, et qui porte à le traiter avec des égards particuliers ; manifestations de ces égards ; Manquer de respect à quelqu’un.
  • Considération que l’on a pour certaines choses ; Le respect de la parole donnée.

Source : Larousse.fr 

Étymologiquement, le respect est le fait de se retourner pour regarder ; il implique un effort d’attention vers autrui, associé à la reconnaissance d’une dignité égale. En philosophie, Kant est l’un des premiers à avoir défendu cette notion. Pour lui, le respect est avant tout le sentiment de la dignité de la nature humaine : en respectant la dignité des autres, dans toutes leurs différences, nous nous interdisons de les juger. Comprendre le potentiel et la force du respect, c’est reconnaître sans condition la dignité humaine.

Au-delà même de la tolérance qui, elle, n’exclut ni le mépris ni la pitié, le respect lutte et agit en vertu de la dignité humaine et de la bienveillance.

Approcher début 2022 la notion de respect, et donc celle de dignité, conduit à poser un acte d’engagement au cœur de ce moment clé de transition de notre époque.

Alors que le débat démocratique insiste souvent sur l’absence de projet collectif, sur ce qui sépare les « communautés », tout en faisant l’apologie des libertés individuelles au détriment du commun, il semble indispensable de poser en valeurs cardinales le respect et la dignité, sous toutes leurs formes, à commencer par le respect de la différence.

Appuyé sur une histoire forte et exigeante, le nouveau magazine respect porte haut les couleurs du respect des autres, de la différence, de toutes et tous, c’est-à-dire de la différence en termes d’âge, de genre ou de sexe, d’orientation sexuelle, de handicap, de croyances, d’opinions, d’origine sociale, culturelle, économique…

Et dans la continuité de cet axe fondamental, le respect s’étend à tout ce qui nous entoure, à l’ensemble des sujets du temps présent au cœur desquels s’inscrit l’engagement, sous toutes ses formes.

Il s’agit ainsi :

  • Du respect des autres
  • Du respect de la différence
  • Du respect de l’environnement
  • Du respect du débat démocratique
  • Du respect des enjeux sociaux
  • Du respect des territoires

Du respect de l’entreprenariat lorsqu’il est sincèrement orienté vers son impact sur l’humain et sur la planète.

Le magazine respect s’incarne par des visages, des mouvements, des aspirations et prend la parole en la donnant à des voix uniques, singulières et collectives, rassemblées à travers des récits, des manifestes, des exclamations.

Être différent n’est ni une bonne ni une mauvaise chose. Cela signifie simplement que vous êtes suffisamment courageux pour être vous-même. (Albert Camus)

En France, le respect de la dignité humaine a été érigé en principe à valeur constitutionnelle par la décision du Conseil constitutionnel du 27 juillet 1994.

Abonnez-vous à notre newsletter


Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les lettres d'information sur notre activité. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. Pour en savoir plus sur vos droits, veuillez consulter la charte de protection des données personnelles.