Karine Troilo engagée pour l’alimentation durable

Entreprendre, c’est s’engager pour les autres.

Après 3 ans d’expériences dans la publicité, l’événementiel et l’hôtellerie, Karine s’est reconvertie dans le maraîchage. Mêlant sa passion pour l’agriculture à celle de la restauration, elle décide de se lancer dans l’entreprenariat. Débordante d’idées, Karine est à la recherche d’un cadre et de méthodes pour les structurer. C’est alors qu’elle intègre UP Factory, pour monter un projet viable autour de l’alimentation durable.  

Réapprendre à consommer

En entrant dans le milieu agricole, Karine observe l’importante proportion du gaspillage et de la surproduction alimentaire. D’après une étude de l’Agence de la transition écologique, près de 10 millions de tonnes de nourritures consommables sont jetées en France chaque année. Petit à petit, elle se questionne fortement sur nos façons de produire et de se nourrir.  

Le gaspillage alimentaire n’est pas un phénomène à négliger. Une diminution de ces pertes permettrait de redistribuer plus de nourriture aux publics vulnérables, de réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre et de limiter la dégradation des eaux et des sols.  

Un tiers-lieu pour s’unir contre le gaspillage alimentaire

Décidée à apporter des solutions au plus grand nombre pour s’engager et lutter contre le gaspillage alimentaire, Karine a de grandes ambitions. Elle souhaite créer un tiers-lieu porteur de valeurs, afin de fédérer autour de la protection environnementale. De la valorisation des surproductions agricoles à l’alimentation durable, elle proposera des ateliers et rencontres dans un lieu vivant, et créateur de liens intergénérationnels.  

Découvrez ses premiers pas dans l’aventure UP Factory :

MANIFESTE RESPECT

Respect : n. m. (latin respectus)

  • Sentiment de considération envers quelqu’un, et qui porte à le traiter avec des égards particuliers ; manifestations de ces égards ; Manquer de respect à quelqu’un.
  • Considération que l’on a pour certaines choses ; Le respect de la parole donnée.

Source : Larousse.fr 

Étymologiquement, le respect est le fait de se retourner pour regarder ; il implique un effort d’attention vers autrui, associé à la reconnaissance d’une dignité égale. En philosophie, Kant est l’un des premiers à avoir défendu cette notion. Pour lui, le respect est avant tout le sentiment de la dignité de la nature humaine : en respectant la dignité des autres, dans toutes leurs différences, nous nous interdisons de les juger. Comprendre le potentiel et la force du respect, c’est reconnaître sans condition la dignité humaine.

Au-delà même de la tolérance qui, elle, n’exclut ni le mépris ni la pitié, le respect lutte et agit en vertu de la dignité humaine et de la bienveillance.

Approcher début 2022 la notion de respect, et donc celle de dignité, conduit à poser un acte d’engagement au cœur de ce moment clé de transition de notre époque.

Alors que le débat démocratique insiste souvent sur l’absence de projet collectif, sur ce qui sépare les « communautés », tout en faisant l’apologie des libertés individuelles au détriment du commun, il semble indispensable de poser en valeurs cardinales le respect et la dignité, sous toutes leurs formes, à commencer par le respect de la différence.

Appuyé sur une histoire forte et exigeante, le nouveau magazine respect porte haut les couleurs du respect des autres, de la différence, de toutes et tous, c’est-à-dire de la différence en termes d’âge, de genre ou de sexe, d’orientation sexuelle, de handicap, de croyances, d’opinions, d’origine sociale, culturelle, économique…

Et dans la continuité de cet axe fondamental, le respect s’étend à tout ce qui nous entoure, à l’ensemble des sujets du temps présent au cœur desquels s’inscrit l’engagement, sous toutes ses formes.

Il s’agit ainsi :

  • Du respect des autres
  • Du respect de la différence
  • Du respect de l’environnement
  • Du respect du débat démocratique
  • Du respect des enjeux sociaux
  • Du respect des territoires

Du respect de l’entreprenariat lorsqu’il est sincèrement orienté vers son impact sur l’humain et sur la planète.

Le magazine respect s’incarne par des visages, des mouvements, des aspirations et prend la parole en la donnant à des voix uniques, singulières et collectives, rassemblées à travers des récits, des manifestes, des exclamations.

Être différent n’est ni une bonne ni une mauvaise chose. Cela signifie simplement que vous êtes suffisamment courageux pour être vous-même. (Albert Camus)

En France, le respect de la dignité humaine a été érigé en principe à valeur constitutionnelle par la décision du Conseil constitutionnel du 27 juillet 1994.

Abonnez-vous à notre newsletter


Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les lettres d'information sur notre activité. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. Pour en savoir plus sur vos droits, veuillez consulter la charte de protection des données personnelles.